Vélo ? Bécane ? Clou ? 
Passent les mots...
Restons-en à  Petite Reine.
 
De la draisienne au vélo, en passant par la bicyclette 
Peu d'objets ont connu une telle gloire 
Populaire, quotidienne, intergénérationnelle et internationale.
Au départ la compétition avec la voiture n'était pas gagnée :
Méfiance, Code de la route, prix de luxe...
 
1929 Arme suprême, l'industrie automobile fait appel aux tristes sœurs  CREDIT et PUBLICITE
Le vélo entame alors sa descente aux enfers
Petits fabricants et réparateurs de quartier plient boutique
Le commerce des pièces de vélo est un puzzle international.
 
De tout ceci les gamins n'ont retenu comme leçon que
JETER
Ne peut être que l'unique réponse claire à un dérailleur fantasque, à une chaîne rétive,
voire à un simple pneu crevé...
 
Mais Petite Reine n'avait perdu que la première bataille
Face à Bagnole, laquelle mérite de plus en plus son nom.
Bourrée d'électronique, la machine devient imprévisible, voire dangereuse !
Rares sont les audacieux qui peuvent la soigner du moindre rhume
Et à défaut de poids, elle fait preuve d'un embonpoint financier ahurissant.
 
Pas étonnant (ou heureusement) que les jeunes se détournent peu à peu de cet objet ruineux, dangereux…
 
Chère Petite Reine
Retrouve ta simplicité, retrouve ta modestie
Ta présence quotidienne pourra nous sauver
En route pour de doux transports vers ton pays
Pendant longtemps tu peux encore faire battre nos coeurs !
 
G.M, Le Bouchage,  avril 2018
 
Epitaphe ? 
Aujourd'hui, à l'arrêt dans une course cycliste, un comptage du  nombre de véhicules à moteur accompagnateurs (?) dépassait largement celui des coureurs…
Les deux tristes soeurs Crédit et Publicité étaient encore bien présentes.

Cris (1)

Cette page présente - d'une façon poétique ou humoristique - des objets, lieux, personnes...bien souvent balayés par "l'Histoire"

Isère, 1950

Lyon la Part Dieu ; 1980Entre "Petite Reine" et compétition (vidéo)